Étude de cas EPSO : Un guide rapide

Vous êtes arrivé bien loin si vous êtes au stade où vous devez faire une étude de cas EPSO. Après avoir lutté avec un certain nombre de procédures de sélection, vous êtes enfin arrivé et avez passé les premiers tests. Cependant, le voyage n’est pas encore terminé.

Vous êtes maintenant dans la phase du centre d’évaluation. Cela signifie que vous avez satisfait aux critères d’éligibilité et obtenu l’une des notes globales les plus élevées au total pour les tests de présélection. Il est temps alors de tester vos compétences générales et spécifiques à travers quatre tests. L’un de ceux-ci est l’étude de cas.

Comme vous avez déjà parcouru un long chemin, ne gaspillons pas vos efforts et maitrisons le test d’étude de cas EPSO. Nous avons rédigé certains des principes fondamentaux que vous devez connaître avant de passer le test, afin de vous assurer que vous n’entrerez pas dans la compétition, perdue et déboussolée comme un chevreuil. Alors, allons droit au but et commençons !

 

En quoi consiste l’étude de cas EPSO ?

Le centre d’évaluation EPSO est le point de départ de toutes vos préparations. Ici, votre capacité à travailler aussi bien en équipe qu’en toute indépendance sera évaluée. Dans l’examen d’étude de cas, vous serez testé sur ce dernier (la compétence individuelle).

Cependant, avant d’approfondir, il faut noter que toutes les compétitions n’ont pas d’étude de cas. Il est donc utile de vérifier le type de compétition dans laquelle vous vous trouvez avant de procéder. Pour certaines compétitions AST, par exemple, l’étude de cas est souvent remplacée par un exercice in-tray.

En revanche, l’étude de cas n’est pas éliminatoire — contrairement à certains des tests que vous devez passer. Mais cela ne signifie pas que vous ne devez pas tout donner. Parmi tous les exercices effectués dans un centre d’évaluation, l’étude de cas détient compte pour 39 %, suivie d’une interview avec 28 %, le reste (entretien basé sur les compétences, présentation orale, exercice en groupe) en détient 11 %. En outre, dans les concours où les compétences professionnelles ne sont notées que dans l’étude de cas, votre score doit dépasser la note de passage.

Les compétences pour l’Étude de cas EPSO

Comme indiqué précédemment, les tests des centres d’évaluation ont pour objectif d’évaluer deux ou trois compétences qu’il faut posséder pour réussir sa carrière dans l’environnement des institutions européennes. Quelles sont les compétences sur lesquelles vous devez vous concentrer lorsque vous passez ce test ?

Elles sont :

Étude de cas AST EPSO

Pour ceux qui passent l’épreuve d’étude de cas EPSO dans le cadre des compétitions AST, vous pouvez vous attendre à ce que le test couvre ce que l’on attend d’un assistant auprès des institutions de l’UE en fonction du profil pour lequel vous postulez. De ce fait, vous pouvez déjà déduire que le test impliquera des informations relatives aux tâches que vous effectuerez pour ce travail.

Pour vous donner une idée approximative, les assistants des institutions de l’UE assumeront généralement un rôle technique ou exécutif dans les domaines de l’administration, des finances, de la communication, de la recherche ou de l’élaboration et de la mise en œuvre de politiques. Leur rôle est vital dans la gestion interne des institutions, plus particulièrement dans :

Afin de bien comprendre ce à quoi vous pouvez vous attendre du test AST EPSO Case Study, il est utile de passer en revue l’Avis de concours. C’est là que les tâches et devoirs spécifiques sont écrits.

 

Étude de cas AD EPSO

À l’instar de l’étude de cas AST EPSO, ce que vous pouvez espérer lorsque vous vous présentez à cette partie de la compétition quand vous postulez pour les compétitions AD, sont les tâches que vous exécuterez au sein de l’institution de l’UE. Étant généralement à une position plus élevée que l’AST, un administrateur sera généralement impliqué dans les tâches suivantes :

Les secteurs de stratégie couverts par un administrateur incluent :

Les Communications

Si cela vous intimide, vous n’avez pas à vous inquiéter. Tout ce que vous avez à faire est de vous familiariser avec les tâches à accomplir du point de vue d’un futur administrateur dans une institution de l’UE. Par conséquent, il est utile de lire attentivement l’avis de concours avant de passer le test.

 

Agir intelligemment avec l’étude de cas EPSO

L’étude de cas EPSO est un test sur ordinateur dans lequel les candidats se voient attribuer un scénario pertinent et est confrontée à divers problèmes qu’ils doivent résoudre ou réagir en se basant sur le document fourni. De ce fait, ce concours tentera de refléter la tâche fréquente d’un fonctionnaire européen, telle que la rédaction de rapports, de recommandations et de résumés, ou encore un sujet pour ses superviseurs.

Dans ce test, les candidats analyseront un problème, interpréteront des données, examineront des alternatives et produiront un rapport écrit décrivant leurs solutions ou leurs recommandations. Bien que ce soit un examen électronique, vous devez noter que certains concours demandent aux candidats de produire un document manuscrit.

Pour que vous sachiez parfaitement à quoi vous attendre, vous devez vous familiariser avec les éléments suivants :

 

 

  1. Courte introduction
  2. Titre de votre réponse à la première question
  3. Titre de votre réponse à la deuxième question
  4. Titre de votre réponse à la troisième question
  5. Conclusion finale

 

Cette structure montrera facilement vos réponses aux marqueurs. Il montrera clairement vos solutions au problème sans rendre la tâche difficile pour les gens pour chercher et les comprendre vos solutions.

De plus, rédiger une introduction et une conclusion donnera l’impression que vous n’êtes pas pressé par le temps, car cela donne à la rédaction un début et une fin.

Nous recommandons que votre texte dure environ une page par sujet demandé, décrivant trois aspects positifs de la solution sélectionnée et un aspect négatif ou douteux et les équilibrant. Assurez-vous que dans votre rapport, vous avez démontré les deux compétences clés (pour les administrateurs) ou les quatre (pour les assistants) évaluées dans l’étude de cas.

Exemples d’études de cas EPSO

Pour mettre en pratique ce que vous venez d’apprendre, un exercice d’étude de cas est approprié pour vous. Cependant, vous devez noter que les études de cas sont spécifiques à un profil. Ils varient en fonction de l’audit, de l’informatique, de la rédaction de règles, de la finance, etc. Assurez-vous donc de vérifier correctement les profils, tout comme les procédures du test.

Voici une étude de cas fictive d’EPSO :

http://europa.eu/epso/doc/archive/apply/sample_test/pdf/casestudy2_en.pdf

 

 

Préparation d’une étude de cas EPSO

Pour approfondir votre préparation, nous avons rassemblé quelques astuces qui vous seront utiles pour l’étude de cas que vous êtes sur le point de faire :

Apprenez à connaître l’Europe — familiarisez-vous avec l’Europe — des enjeux de l’UE aux institutions de l’UE. De cette façon, vous pouvez comprendre rapidement le contexte des simulations qui vous sont données.

Lisez l’avis de concours — revenez à l’avis de concours, car cela vous donnera un aperçu du type de rôle attendu pour le poste que vous souhaitez occuper au sein de l’institution de l’UE. Comme mentionné ci-dessus, le sujet de l’étude de cas reflète les tâches et les devoirs attendus du poste que vous recherchez, soit en tant qu’administrateurs, soit en tant qu’assistants.

Exercez-vous avec des tests de simulation et de démonstration en ligne —Une partie du processus de préparation est la pratique. En fait, il s’agit de l’un des éléments les plus essentiels à chaque participation à un concours EPSO. Vous pouvez visiter plusieurs sites Web disponibles en ligne proposant des examens fictifs et des tests de démonstration. Vous pouvez même visiter le site internet principal d’EPSO et répondre aux exemples de tests fournis. Cela vous donnera suffisamment de connaissances pour savoir comment se déroulera l’étude de cas, ainsi qu’une expérience pratique de l’examen.

Passez en revue les instructions – pendant le test, rappelez-vous toujours de lire attentivement les instructions/ou l’exercice. Assurez-vous de bien comprendre l’exercice, la question et votre rôle. Ne vous permettez jamais d’oublier les informations données. N’oubliez pas que chaque information compte. Ne prenez rien pour acquis.

Pratiquer la lecture rapide — comme il y a une limite de temps, vous devez communiquer efficacement ce que vous voulez dire avec les informations correctes les justifiants. En lecture rapide, vous comprendrez rapidement et répondrez correctement. Cela vous permettra également de ne plus avoir à vous soucier de votre temps, ce qui vous permettra de penser plus clairement.

Améliorez votre style d’écriture — améliorez vos compétences en écriture. Assurez-vous de pouvoir communiquer vos idées de manière claire et concise, tout en ne manquant pas d’ajouter un peu de créativité qui captera l’attention du marqueur. Voici d’autres conseils qui vous aideront à bien écrire :